Epilateur électrique & épilation définitive

Les épilations durables limitent la repousse des poils en détruisant le bulbe. Le site Clinique Nuëeva recommande ce soin de beauté pour une peau plus douce sur le visage ou le corps, mais rappelle que celui-ci exige l'intervention d'un dermatologue.

Les épilations durables

Si vous ne souhaitez plus lutter sans cesse contre la repousse des poils, il existe deux techniques d’épilation durable : électrique et au laser. Il s’agit ici de détruire purement et simplement le bulbe, afin d’empêcher le poil de se former.

Attention : ces méthodes sont longues et coûteuses. Elles doivent être appliquées par un dermatologue rigoureux, car les séquelles d’une intervention bâclée peuvent être très disgracieuses.

Epilation électrique

Le praticien enfonce une fine aiguille dans chaque follicule et une double décharge électrique détruit la racine. La brûlure du bulbe est assurée par une décharge de thermolyse haute fréquence, tandis qu’un courant continu en basse intensité assure la destruction des tissus avoisinant par catalyse (hydrogène et soude). Dans les trois-quarts des cas, le poil ne repousse jamais après la séance d’électrolyse.

epilation

 

Crédit photo : Salon esthétique Brossard

De nombreuses précautions sont nécessaires pour cette méthode longue, qui traite les poils les uns après les autres. Le processus de thermocoagulation ne sera efficace que si le bulbe est traité au bon niveau, ni trop haut (le poil repousserait) ni trop bas (les tissus cutanés latéraux seraient touchés). Un bon dermatologue fera d’abord un test sur quelques poils afin de s’assurer que la patiente supporte bien la douleur (assez légère) et que la nature de la peau est compatible avec l’épilation électrique. Dans le cas contraire, le traitement pourrait laisser des cicatrices et provoquer des infections. Il convient de s’assurer que les aiguilles font l’objet d’un usage unique : dans le cas contraire, il existe un risque évident de contagion infectieuse (sida, hépatite).