Les auto-massages

Avantages ? On s'y met où on veut, quand on veut et l'on y consacre le temps que l'on a. Et cinq minutes au calme, en solitaire, ça se trouve toujours. Surtout quand... ça marche ! A condition bien sûr que vos maux soient mineurs. Inutile en effet de compter sur l'automassage pour se soulager d'une sciatique ou d'une migraine chronique, mais rien de tel pour alléger le poids des petites douleurs qui sont pour la plupart liées au stress...

Mes yeux fatiguent et j'ai mal à la tête.

 

1. Avec les pouces, exercez une légère pression sur le bord des orbites, le long des sourcils (5 secondes, à recommencer 3 fois)

 

 

3. Fermez les yeux et posez doucement la pulpe de vos doigts sur vos paupières. Massez alors le globe oculaire avec de petits mouvements circulaires, en exerçant la pression la plus légère possible.

 

2. Placez le pouce face à votre visage, à 10 cm environ. Fixez successivement le bout de votre nez, votre pouce puis un objet plus éloigné, puis revenez à votre pouce et votre nez, etc. (3 fois)

 

 

4. Fermez les yeux et posez la paume de vos mains sur vos paupières durant environ 7 secondes. Ecartez ensuite lentement les paumes et ouvrez les yeux.

Le secret de la réussite : prenez bien votre temps pour effectuer chacun de ces mouvements, car l'oeil est un organe très fragile.

Durée : 1 mn, à faire chaque fois que vous êtes fatiguée par une activité nécessitant une grande concentration oculaire : lecture, écriture, travail sur ordinateur

 

J'ai le cou bloqué

1. Assise sur une chaise, le dos bien droit, prenez votre nuque à pleine main et tirez votre peau.

 

2. Relachez d'un seul coup et faites non de la tête.

3. Recommencez et faites oui de la tête, puis à nouveau en penchant la tête vers l'épaule droite puis l'épaule gauche.

Le secret de la réussite : de la douceur.

Durée : 4 mn environ, quand vous ressentez le besoin

 

J'ai les épaules nouées

 

 

1. Debout, sans chaussure, dos au mur, les pieds à une trentaine de centimères de la base, placez les deux balles de tennis, côte à côte au milieu de votre dos.

 

 

 

 

2. Les bras ballants, pliez les jambes : les balles remontent, arrêtez-vous lorsqu'elles arrivent au niveau des omoplates. Recommencez 5 à 6 fois.

 

 

 

Le secret de la réussite : ne jamais faire descendre les balles dans la région lombaire. Et gardez le dos droit.

Durée : 4 mn environ, à faire tant que le moral hiberne.

 

J'ai les jambes lourdes

 

1. Assise sur le sol, pliez une jambe sur l'autre et massez le mollet comme si vous pétrissiez une pâte à tarte.

 

 

3. Renouvelez cet exercice avec l'autre jambe.

 

2. Placez les deux pouces sur l'arrière du mollet et en remontant, de la cheville vers le genou, massez l'arrière du mollet avec les pouces. Avec les autres doigts, effectuez de très légers mouvements circulaires le long du tibia : il est souvent extrêmement contracté.

 

 

4. Tapotez l'arrière du mollet pour qu'il bouge de gauche à droite et pour finir, secouez bien vos deux jambes.

 

Le secret de la réussite : traitez vigoureusement votre jambe, même si cela vous donne la désagréable impression d'avoir une tranche d'épaisse gélatine en guise de mollet. N'effectuez jamais de pression sur un mouvement descendant.

Durée : 4 mn environ, chaque fois que vous en ressentez le besoin.

J'ai le dos en compote

1. Debout, écartez les pieds et joignez les mains serrées derrière le dos. Penchez-vous lentement vers l'avant en laissant la tête libre et en soulevant lentement les bras jusqu'à ce qu'ils basculent. Vous êtes aussi loin que possible ? Abaissez lentement les bras et reprenez la position verticale.

 

2. Croisez les bras en saisissant de chaque main l'épaule opposée. Vous devez ressentir une agréable extension à mesure que vos mains se rapprochent l'une de l'autre ; mais ne forcez pas.

 

3. Continuez à détendre la partie supérieure du dos en faisant rouler vos épaules en larges cercles. Déplacez lentement les épaules dans des directions et des sens différents (avant et arrière).

 

4. Pétrissez chaque épaule, de son extrémité à la naissance du cou, en changeant de main si nécessaire. Avec le bout des doigts, repérez les zones de tension autour du haut de l'épaule et des omoplates. Massez-les du bout des doigts avec de petites pressions circulaires, maintenez une pression immobile sur les points les plus douloureux. Le secret de la réussite : prenez votre temps, et pensez à vous décontracter entre deux exercices.

Durée : environ 5 mn, à effectuer chaque matin.